Notre mission


NOS VALEURS


Historique

À l’origine, la Ferme Guyon est un projet de M. André Dion, entrepreneur québécois chevronné qui a assuré la direction du quincaillier RONA entre 1975 à 1990 pour ensuite fonder la microbrasserie Unibroue en 1991.

S’associant avec le chanteur populaire Robert Charlebois, M. Dion a connu, entre autres grâce aux bières la « Blanche de Chambly », la « Maudite » et « La Fin du Monde », un succès retentissant au Québec, mais aussi aux États-Unis et en France. En 2004, suite à la vente d’Unibroue à la Brasserie Sleeman, M. Dion se penche alors sur un vieux rêve, soit celui d’avoir un centre horticole « où l’on pourrait passer toute la journée ».

La Ferme Guyon est également une histoire de famille puisque M. Dion a développé le concept avec son fils Sébastien, copropriétaire, et maintenant président et directeur général de l’entreprise.

Pourquoi Guyon ?

Parti de Mortagne en Basse-Normandie en juin 1634, le premier ancêtre des Dion à avoir mis les pieds en Amérique, Jean Guyon, parvient à l’embouchure du fleuve St-Laurent après deux longs mois de traversée.

Jean Guyon devient ainsi l’un des premiers colons cultivateurs à qui l’on concéda des fiefs de la Seigneurie de Beauport. Jean et sa femme Mathurine eurent huit enfants, dont six fils qui donneront à la colonie une pléiade de rejetons. Le patronyme Guyon n’est pas très répandu au Québec, car la plupart des descendants portent le nom de Dion, tels André et Sébastien, les instigateurs du projet.